©2019 by Château George 7

Cultiver le Développement Durable 

AIDER LA NATURE A SUIVRE SON COURS

Le développement durable fait partie de toutes les décisions que nous prenons à Château George 7. Il détermine notre manière de prendre soin de l’environnement, de nos ressources et de nous adapter au changement climatique.Il existe des approches modernes, fondées sur le savoir, qui peuvent être associées au meilleur de la nature, afin de faire de son mieux pour l’environnement. Par conséquent, nous utilisons des pratiques centrées sur l’environnement dans tous les domaines, y compris le bio. Nous tenons également compte des aspects socio-économiques, qui sont très importants et sont souvent négligés. Cette approche holistique du développement durable s'applique au vignoble et au chai, de la vigne au conditionnement, et à tous les éléments intermédiaires. 

 

Il n’existe pas de définition ni de méthode de mesure systématique du développement durable. À Bordeaux, nous sommes confrontés aux enjeux liés à une forte pluviométrie et à l’humidité, auxquels les vignobles situés plus au sud de la France, bénéficiant d’un climat plus sec, ou dans d’autres régions du monde n'ont pas à faire face. Il est fort possible qu’ils se débattent avec des problèmes d’irrigation ou un déficit pluviométrique. Par conséquent, la manière d'aborder, voire de définir, le développement durable dépend du contexte. Le vert se décline en de nombreuses nuances.

 

Comme je l'ai dit dans mon blog, nous devons trouver un équilibre entre trois domaines de développement durable afin de veiller à produire le meilleur vin possible, tout en garantissant la prospérité du vignoble et de la communauté qui l’entoure :

  • Environnement : Optimiser la santé des sols et des vignes, encourager la biodiversité et l’équilibre dans la nature, en utilisant un minimum de matières pouvant avoir un effet nocif. J’habite au milieu de mes vignes et je vis donc mon engagement en faveur de la santé de mon vignoble...littéralement.

  • Économie : La faillite d’un viticulteur a un effet domino. Elle affecte aussi bien les fabricants de tonneaux que la personne qui recueille l’eau du chai pour la purifier. Si nous perdons notre récolte en raison de maladies ou de parasites, nous n’aurons pas les moyens de planter des haies, des arbres ou d’installer des réservoirs de collecte des eaux de chai pour les recycler.

  • Social : Un vignoble fait partie d’une communauté et nous avons la responsabilité de nous y impliquer, d’y contribuer pour assurer la pérennité de nos actes pour les générations futures. Je souhaite vivement aider les femmes seules qui ne savent pas par où commencer si elles envisagent de se lancer dans l’aventure d’une activité viticole ou l'achat d’un vignoble, comme je le dis dans mon programme #winementor. Mon implication dans le cadre de l’appellation Fronsac, et plus généralement dans la communauté viticole bordelaise, me permet de les soutenir, afin de pouvoir concurrencer d’autres régions viticoles à l’avenir.

 

Je me suis lancée dans un programme national de certification, intitulé Haute Valeur Environnementale (HVE), et le tout premier audit a permis de confirmer que nous nous situons déjà au plus haut niveau, le niveau 3. Toutefois, le développement durable n’est pas une destination à laquelle on parvient grâce à un badge, pour ensuite entretenir le statu quo. Il s’agit d’un processus constant, d’une attitude et d’un mode de fonctionnement qui ont une incidence sur tout ce que nous faisons.

 

Le bio a pris de l’avance en termes de reconnaissance par les consommateurs, alors qu’il est évident que les gens n’ont pas la même clarté de compréhension à propos du développement durable.  Nous devons nous assurer que le consommateur comprend les avantages et les points positifs d’une approche large et participative du développement durable et pourquoi, si nous prenons les bonnes mesures, il nous sera beaucoup plus bénéfique à l’avenir.

 

Que faire pour savoir ce qui se trouve réellement dans votre verre ? Apprenez à connaître votre producteur. Allez au-delà de l’étiquette et parlez-lui de ce qui se passe dans son chai et dans son vignoble. Essayez de comprendre ce qu’il fait globalement pour produire son vin dans un vignoble qui s’inscrit totalement dans le développement durable. Si vous aimeriez en discuter plus - n'hésitez pas, contactez-moi.